Le point de départ – Eugène Guillevic

Lorsque je suis venu te prendre par la main,
Ce n’était pas par jeu, ni pour t’arraisonner.
C’était pour arriver au vrai point de départ.