Écrire ses vœux ou son discours de mariage

L’écriture des vœux ou des discours de mariage est toujours un moment compliqué et pourtant tellement attendu, pendant la cérémonie laïque.

En accompagnement ou coaching, j’inclus toujours une aide personnalisée sur ce point que ce soit pour les mariés ou leurs proches car je sais combien cette partie peut-être stressante.
On a envie de bien faire et on a très peur de ne pas savoir trouver les mots ou formaliser ses émotions. Voilà pourquoi j’ai rédigé des guides destinés à tous les types d’intervenants (mariés, amis, témoins, frères et sœurs, parents…) avec des exemples concrets et des questions précises qui permettront à tous de savoir quoi dire et comment écrire.
Bien entendu, il m’arrive aussi très souvent d’écrire moi-même quand certains ne parviennent pas au bout de leur réflexion.

Voici quelques conseils pour vous permettre d’écrire sereinement vos vœux ou discours de mariage.

5 principes à garder en tête
1. Être tranquille
La première règle pour écrire de beaux vœux : prenez le temps de vous poser
et d’écrire sans être dérangé. Cela vous permettra d’être seul face à vous-même et d’aller
au fond de vos pensées, tranquillement, sans jugement, sans pression.

2. Prenez le temps qu’il vous faut

Vous pouvez commencer ces vœux très tôt avant la cérémonie.
En notant une phrase, une idée comme elle vous vient.
Vous remettrez de l’ordre dans votre discours et lui donnerez sa forme définitive plus tard,
mais votre vie quotidienne partagée peut vous donner des clés pour écrire.

3. Évitez d’improviser

Beaucoup de mes mariés me disent : “moi, je n’ai pas besoin de préparation, les mots me viendront tous seuls le jour J”.
Ils ne prennent souvent pas en compte l’émotion du jour J, cette vague qui vous submerge
au moment fatidique et qui peut vous empêcher de bien trouver vos mots, d’avoir les idées claires. Même si ce sont vos proches qui seront présents le jour J, gardez en tête que
prendre la parole devant tout le monde n’est pas forcément évident.
En préparant votre texte à l’avance, vous vous aidez vous-même.

4. Ne faites pas trop long
Encore une fois, cette sacré Émotion (dont nous avons parlé plus haut) étant bien présente à vos côtés le jour J, ne vous lancez pas dans un discours de 10 minutes.
Il vaut mieux être sincère en quelques phrases que de se lancer dans un discours très long sans être totalement sûr de sa voix et de son état émotionnel le jour J.
Pour moi, les vœux ou les discours de mariage durent dans les 2 à 3 minutes
et c’est déjà très long si vous êtes submergé(e) par l’émotion.

5. Restez sincère
Gardez en tête que vous parlez(selon votre situation) à votre chéri(e), à votre meilleur(e) ami(e), à votre frère ou soeur ou encore à votre fils ou votre fille.
C’est lui ou elle qui se trouve en face de vous, avec qui vous avez partagé tant de choses.
Pas la peine de vous forcer à avoir un langage trop sérieux ou trop solennel,
c’est votre langage, c’est votre cœur,
ne vous bridez pas et exprimez-vous naturellement.
Restez sincère également en illustrant vos propos de souvenirs ou anecdotes tendres ou drôles, de jolis souvenirs partagés.